6 mois en couches HAMAC

Le temps passe tellement vite, déjà 6 mois pour ma douce…

6 mois de pur bonheur, 6 mois de rires de sourires, 6 mois à s’inquiéter comme des parents, 6 mois d’amour inconditionnel et donc 6 mois de couches lavables.

Pendant ma grossesse, en bonne geek que je suis, j’ai navigué pendant des heures pour trouver les meilleures couches lavables pour nous, c’est à dire celle qui nous conviendraient le mieux. Comme c’était notre premier bébé, c’était le saut dans l’inconnu à tout les niveaux.

De mon côté, j’ai toujours su que j’utiliserai des couches lavables, j’ai toujours suivi des blogs de « mamans naturelles » et je voulais pour ma fille le moins de produits chimiques contre sa peau.

Mais du côté du papa, ce n’était pas du tout une évidence, il pensait que ça serait compliqué, fastidieux pour l’organisation.

Le compromis a été d’essayer mais de se garder la possibilité d’arrêter si c’était trop galère. C’est à ce moment la que j’ai acheté mes premières HAMAC.

En fin de compte, depuis la sortie de la maternité nous n’avons jamais arrêté les couches lavables, jamais l’idée des jetables ne nous a traversé l’esprit et pour rien au monde nous ne voudrions lui mettre des jetables. Ça n’a jamais été compliqué, quelque soit la situation notre fille a toujours été en couches lavables.

Pourquoi cette marque :

  • C’est du made in france HYPER important pour nous
  • La fabrication est garantie sans produits chimiques
  • Les couches sont fines, colorées et faciles d’utilisation

Notre organisation :

  • Une poubelle dans la salle de bain avec quelque gouttes d’huile essentielle de tee trea = pas d’odeur.
  • Une machine tout les 3 jours avec de la lessive x-tra très économique et du vinaigre blanc en adoucissant. (on est pas obligé de laver les couches seules, on peut y mettre du linge avec mais je ne charge la machine qu’à moitié pour un bon lavage)
  • Une pochette ou poche dans le sac à langer pour ramener la couche salle
  • En cas de selles on jette le voile dans les toilettes et on rince le tout puis zou dans la poubelle (on peut y ajouter un coup de spray néobulle pour purifier)
  • En cas de pipi si la couche n’est pas mouillée on met l’insert dans la poubelle et on rince juste la couche pour la réutiliser.

Conclusion : c’est archi simple et très économique, vous pouvez faire une simulation sur le site HAMAC pour voir les économies réalisées.

Par contre je tiens à préciser que les couches HAMAC sont addictives car malgré le fait que j’en ai largement suffisamment jusqu’à la propreté de ma fille, j’ai du mal à m’arrêter d’en acheter, à vous de juger j’ai presque toutes les couleurs…

1620361_10206458944019393_8915264047493821605_n

Et vous ? couches lavables ou jetables ? 

Publicités

Partage un peu de toi avec moi...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s